infolipo

l'historique

passages@expoésie2005.lausanne.ch

expoésie2005@lausanne.ch

Le nom d'infolipo est à l'origine l'acronyme d'informatique et littérature potentielle. Le groupe, fondé en 1987 par Ambroise Barras et Pascal Delhom, s'inscrit alors dans la lignée de l'Alamo, chapelle littéraire informatique émanant de l'Ouvroir de Littérature Potentielle (Oulipo).

En 1988, infolipo participe au 2ème Salon International du Livre et de la Presse de Genève, au cours duquel sont présentées ses premières programmations des Cent mille milliards de poèmes de Raymond Queneau, ainsi que du Matériel pour un Don Juan de Michel Butor. infolipo y organise aussi un premier colloque autour des questions liées à la procéduralisation de l'activité littéraire, auquel participent entre autres Paul Braffort et Marcel Bénabou, deux éminences désormais grises de l'Alamo, .

En automne 1988, infolipo organise l'antenne genevoise du Réseau International d'Activités Littéraires Télématiques (Rialt). Pendant 120 heures d'affilée, ce réseau informatique met en contact divers écrivains de Chicago, Montpellier, Paris, Liège et Genève. Un choix des productions littéraires suscitées par cet événement cathodique est paru dans le n°8/9 de la revue Cavaliers Seuls (Université de Genève, 1990) et dans le n°0 de la revue Abrupture (Genève, 1990).

Dès 1992, infolipo organise un atelier de création littéraire informatique.

En 1996, infolipo participe activement à l'exposition Version 2.2 organisée par Saint-Gervais, Genève et consacrée aux rencontres de l'art et des technologies informatiques et digitales. Le groupe se charge en outre de l'organisation de la journée Littérature et Informatique.

Cette même année, infolipo fait son entrée officielle sur le réseau des réseaux en créant ce site web.

En 1998-99, parallèlement à l'atelier de création, un groupe d'étude est lancé. On y débat autour d'interventions d'Ambroise Barras, Philippe Bootz, Annick Bureaud, Edmond Couchot et Ward Tietz. En 1999-2000, le groupe d'étude se consacre à la question du lien hypertextuel, autour de contributions d'Anne-Cécile Brandenbourger, Ward Tietz et Gabriel Umstätter.

Dès 1999, des stages d'initiation à la création de pages web sont proposés aux membres de la communauté universitaire en complément à l'atelier de création. Le groupe infolipo se constitue en association.

Automne 2000: l'aventure continue avec l'étoffement de l'offre de stages, la poursuite du groupe d'étude et de l'atelier et la première refonte du site web d'infolipo.

En mai 2001, Ambroise Barras et Ward Tietz présentent leur performance InOuI HM dans le cadre du colloque Le texte illimité (dpt de Français moderne, mai 2001), puis de la Garden Party, enfin sur la scène du festival de poésies sonores (La Bâtie, 11.9.2001). Gabriel Umstätter performe ses variations chromatiques dans le cadre de la Garden Party, Genève

Panopticon. Une lecture, réalisation de l'atelier infolipo, est projeté en mai 2002 dans le cadre de la Garden Party, Genève.

<home page />, installation de l'atelier infolipo, est exposé dans le cadre de la Garden Party 2004, Genève.

expoésie, 4 installations d'Ambroise Barras, Cécile Bucher, Lorenzo Menoud et Delphine Riss (atelier infolipo), est accueillie par le Palais de Rumine à Lausanne, du 13 au 30 mai 2005.

En avril 2006, infolipo prend part à la soirée Virage Nord, au Stade de Genève. Sont présentées 2 installations/performances: Prise de paroles/Voxème-Graphème (Armelle Lopez) sur les écrans plasma des coursives sous les tribunes et Inouï/le cœur (Ambroise Barras), sur l'écran géant du stade.

En mai 2007, infolipo prend part au symposium e-poetry 2007, à Paris. Patrick Burgaud est coorganisateur de l'événement. Cécile Bucher y présente sa piécette pour un apéro, Cécile Bucher et Delphine Riss Enquête, Ambroise Barras Recouvrements - Noise. Giovanna Di Rosario y soumet une communication "pour une esthétique de la poésie numérique".

Du 29 février au 13 avril 2008, infolipo prend part à l'exposition mots images paysages (Villa Bernasconi, ville de Lancy). Tous les participants à l'atelier (Delphine Riss, Cécile Bucher, Alexandra Catana, Dorina Bohantov, Adrien Glauser, Andréas Kündig, Hubertus Mueller, Nicolas Szilas, Lorenzo Menoud et Ambroise Barras) y présentent leurs créations engageant les rapports entre formes de présentation/représentation du paysage en mots/images.

Du 27 au 30 mai 2009, infolipo prend part à au symposium e-poetry 2009, à Barcelone. Quelques travaux de l'exposition mots images paysages sont réexposés (Bucher & Riss, Catana, Glauser, Kündig, Mueller, Szillas), d'autres sont présentés dans une nouvelle version (Barras), d'autres enfin sont exposés pour la première fois (Acevedo, Fuerst, Szilas) .

Le 26 mars 2010, infolipo prend part à la soirée Le grand bal de Ginger et Fred (Uni-Dufour, Genève) avec trois Projectangos, projections interactives pour couple de danseurs (performance d'Alejandro de Benedictis).

En novembre 2010, infolipo prend part à la soirée Poésie en mouvement (Le contretemps, Genève) avec Palimpseste, 6 programmes pour 3 picoprojecteurs.

Le 19 avril 2011, infolipo participe au colloque Digital humanities @ Unil par une communication qui manifeste les modes d'œuvrer littérairement, et plus généralement esthétiquement, avec les médias numériques.

Le 25 août 2011, infolipo prend part à la soirée de clôture du colloque Digital humanities @ Unil avec 3 reprises de Projectangos (en collaboration avec l'atelier de danse de Catherine Egger et celui de tango d'Alejandro de Benedictis et Vida Lisaite), d'emoshan (adaptation Kinect) et Palimpseste (pour 6 pico-projecteurs). Andreas Kündig présente son générateur de bibliographies.

En novembre 2011, infolipo prend part à la deuxième soirée Poésie en mouvement (Le contretemps, Genève) avec Signature(s), pour voix, projection programmée et son.

infolipo 2005-2008